STN - LA CROZE - 01300 BELLEY - WWW.STN-ET-FILS.COM - NICOLLET@STN-ET-FILS.COM
  
 Accueil
 Société
 Tissus pour contact alimentaire
 Promotions
 Normes et infos
   Les matériaux
   Résistance à la chaleur et aux huiles
   Tableau des propriétés générales des élastomères
   Directive européenne conception
   Directive européenne utilisateur
   Les normes
 Contact
 

 

Imprimer cette page

LES NORMES

EN340 :
EXIGENCES GENERALES POUR LES VÊTEMENTS DE PROTECTION.


Cette norme contient les exigences générales des vêtements de protection, définis comme recouvrant ou remplaçant le vêtement personnel et conçu pour protéger contre un ou plusieurs dangers.

MARQUAGE

- Sur le produit lui-même au imprimé sur une étiquette attachée au produit,
- Placé de façon à être visible et lisible,
- Nom, marque commerciale,
- Désignation du type de produit,
- Désignation de la taille,
- Numéro de la norme appropriée,
- Pictogramme et, si besoin est, les niveaux de performances,
- Le "i" marqué sur un pictogramme indique l'obligation pour l'utilisateur de consulter les instructions du fabricant,
- Etiquetage de l'entretien,
- Instructions d'emploi


EN467
VETEMENTS DE PROTECTION CONTRE LES PRODUITS CHIMIQUES LIQUIDES.


La norme EN467 spécifie les exigences des vêtements de protection contre les produits chimiques liquides à certaines parties du corps tels que les tabliers, les manches ou les cagoules.

Elle spécifie les exigences de performance pour les matériaux constitutifs du vêtement de protection mais pas pour les vêtements de protection chimique complet car chaque article d'habillement individuel peut être porté avec d'autres articles.

Les matériaux constitutifs du vêtement de protection doivent satisfaire à toutes les exigences d'essai ci-dessous :

• Résistance à l'abrasion (1 à 6),
• Stabilité à la chaleur de (1 à 2),
• Résistance au blocage,
• Résistance à la flexion (1 à 5),
• Essai jusqu'à l'apparition d'une détérioration,
• Résistance à la perforation (de 1 à 5),
• Résistance au déchirement (de 1 à 5),
• Les échantillons d'essai sont découpés à 90° l'un par rapport à l'autre,
• Adhérence de l'enduction (de 1 à 5),
• Résistance à la perméabilité des liquide (de 1 à 6).

Elle précise les spécificités du marquage et de l'utilisation du vêtement ainsi que la représentation du pictogramme qui lui est associé.

EN470-1
VETEMENTS DE PROTECTION UTILISES PENDANT LE SOUDAGE ET LES TECHNIQUES CONNEXES.


La norme EN470-1 spécifie les méthodes d'essai et les exigences générales des vêtements de soudage.

Ce type de vêtements de protection protège celui qui le porte contre les petites projections de métal en fusion, le contact de courte durée avec une flamme et contre les rayonnements ultraviolets.

Elle spécifie les performances mécaniques, les variations dimensionnelles ainsi que les exigences en matière de propagation de la flamme et de résistance aux petites projections de métal en fusion.

• Résistance à la traction minimum 300 N,
• Résistance au déchirement minimum 15 N,
• Variation dimensionnelle des textiles supérieur à 3 %,
• Variation dimensionnelle du cuir inférieur ou égale à 5 %
• Propagation de la flamme (durée des persistances de la flamme inférieure ou égale à 2 s et durée d'incandescence résiduelle inférieur ou égal à 2 s),
• Petites projections de métal en fusion (15 gouttes de métal fondu élèvent la température derrière l'éprouvette de 40K)

Elle donne les spécificités du marquage et de l'utilisation du vêtement ainsi que la représentation du pictogramme qui lui est associé.

EN533
PROTECTION CONTRE LA CHALEUR ET LA FLAMME


Spécifié les exigences de performance des matériaux et des assemblages de matériaux, à propagation de flamme limitée, utilisés dans les vêtements de protection.

Elle donne un classement pour les matériaux soumis à l'essai selon l'EN532 : vêtements de protection, protection contre la chaleur et les flammes, méthode d'essai pour propagation de flamme limitée, avant et après traitement de nettoyage normalisé.


UN METIER : SOUDEUR


• APERCU DU METIER

Le métier de soudeur présente des aspects très variés.
Tout dépend du procédé pour lequel le soudeur est spécialisé ainsi que des travaux à effectuer.

• LE SOUDAGE
Le soudage est une opération qui consiste à assembler deux pièces de métal en provoquant la fusion de leurs bords et en générale, celle d'un métal d'apport, de nature voisine, déposé dans le joint ou chanfrein.

A chaque procédé (chalumeau – arc - semi-auto…) correspond une qualification spécifique. Un soudeur est le plus souvent spécialisé.

Toutefois si dans un atelier, le soudeur applique le plus souvent un seul procédé en permanence, sur un chantier le soudeur est polyvalent, plus autonome, plus qualifié.

• VETEMENTS DE PROTECTION UTILISES PENDANT LE SOUDAGE

Ces vêtements qui font l'objet du projet de norme EN470-1 sont conçus pour protéger contre les petites projections de métal en fusion, le contact de courte durée ave une flamme et le rayonnement ultraviolet. Ils offrent également une protection contre le risque de choc électrique.